Ici, pour compléter cet article et là, pour ajouter vos photos.

Saint-Just-Malmont
Saint-Just-Malmont
Mairie de Saint-Just-Malmont.
Blason de Saint-Just-Malmont
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Arrondissement d'Yssingeaux
Canton Aurec-sur-Loire
Intercommunalité Communauté de communes Loire Semène
Maire
Mandat
Frédéric Girodet (DVD)
2014-2020
Code postal 43240
Code commune 43205
Démographie
Gentilé Saintjustaires
Population
municipale
4 194 hab. (2017 en augmentation de 0,72 % par rapport à 2012)
Densité 180 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 20′ 25″ nord, 4° 18′ 48″ est
Altitude Min. 520 m
Max. 934 m
Superficie 23,28 km2
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte administrative de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Saint-Just-Malmont
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Saint-Just-Malmont
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Just-Malmont
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Just-Malmont
Liens
Site web http://www.saintjustmalmont.fr/
Église de Saint-Just-Malmont.

Saint-Just-Malmont est une commune française située dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Saintjustaires.

Géographie

Saint-Just-Malmont est une commune située au nord-est de la Haute-Loire. Les villes les plus proches sont Le Puy-en-Velay (43) à 50 km et Saint-Étienne (42) à 22 km. Située à 830 mètres d'altitude, son climat est chaud, tempéré et pluvieux[réf. nécessaire].

Histoire

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Mont-Blanc[1].

Héraldique

Armes

Les armes de Saint-Just-Malmont se blasonnent ainsi :

De gueules à deux bandes d'or accompagnées d'une navette du même en abîme, au chef cousu d'azur chargé d'un sapin accosté de deux gerbes de blé, le tout d'or.

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983 1998 Pierre Royon DVD  
1998 2001 Philippe Michel DVD  
mars 2001 juin 2005 Adrien Glasian DVD Il fut obligé de démissionner sur la pression des habitants car il favorisait ses amis au profit du bien de la commune.
juin 2005 avril 2009 Christian Granger PS  
avril 2009 En cours Frédéric Girodet[2] DVD Président de la Communauté de Communes

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2017, la commune comptait 4 194 habitants[Note 1], en augmentation de 0,72 % par rapport à 2012 (Haute-Loire : +0,71 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 5071 3291 6241 6621 8541 8411 7961 7611 940
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 2532 0432 0862 0362 0142 0922 4272 6323 203
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 3783 5743 4362 9402 6762 5102 3292 0872 242
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
2 2172 3462 4852 8853 6683 9514 1664 1264 147
2017 - - - - - - - -
4 194--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

La ville connaît une croissance démographique très importante depuis une vingtaine d'années. Le solde migratoire est, en effet, très positif. Le phénomène de périurbanisation autour de l'agglomération stéphanoise en est la première cause.

Lieux et monuments

Le site de la pierre Saint-Martin est sur les lieux de passage des transhumances[7].

La ville a historiquement une activité de fabrication de rubans, 3 fabriques sont présentes dans la commune[8].

Sport

Foot

Histoire récente

Le club de l'AS Saint-Didier Saint-Just-Malmont qui évolue au premier niveau de la ligue Auvergne/Rhône-Alpes lors de la saison 2018-2019 après une création récente. Ce club poursuit la tradition des clubs de Saint-Didier/Saint-Just-Malmont qui ont toujours été des places fortes du foot en Haute-Loire. Lors de la saison 2018-2019 le club finit 3e de sa poule entre le club de l'U.S. Maringues et celui de la Talaudière avec 42 pts (12V 6N 2D), ils auront été la seule équipe à battre l'Etrat la Tour lors de cette saison de championnat. Son équipe 2 évolue en Distrcit 4, lors de la saison 2018-2019 l'équipe finit 6e de sa poule sur 12. L'équipe semble être parmi les favoris pour accéder à la division supérieure en 2019-2020.

Une évolution?

Ce club a été créé dans des conditions difficiles, et bien que l'équipe fanion évolue à un niveau honorable, elle manque cruellement de financement, ses perspectives d'évolutions sont donc très restreintes. Le club est restreint par l'influence du club du Haut Pilat Interfoot, évoluant dans la Loire avec son siège à Saint Genest Malifaux et évoluant dans la Loire mais privant le club altiligérien de certaines infrastructures. Ce second club ligérien prive le club altiligérien de l'ASSDJ de nombres de licenciés, qui évolue avec le HPI. En effet, bien que l'ASSDJ évolue 4 divisions au-dessus de l'équipe du HPI, ce club ne compte que peu de licenciés notamment chez les jeunes. On note depuis deux, trois ans que cette situation semble changer ainsi le club altiligérien semble se développer alors que son voisin du HPI stagne dans le ventre mou du classement en District 3.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Saint-Just-Malmont sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS, consulté le 20 juillet 2012.
  2. Liste des maires de la Haute-Loire sur le site de la préfecture (consulté le 1er octobre 2014).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  7. Frédéric Berthéas, « Des moutons et des hommes », sur Le Progrès, (consulté le 27 février 2018)
  8. « Saint-Just-Malmont : le salon du ruban met le patrimoine culturel à l’honneur », sur la gazette de la Haute-Loire, (consulté le 27 février 2018)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :