Ici, pour compléter cet article et là, pour ajouter vos photos.

Saint-Jeures
Saint-Jeures
Le bourg de Saint-Jeures vu du Mounier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Arrondissement d'Yssingeaux
Canton Boutières
Intercommunalité Communauté de communes du Haut-Lignon
Maire
Mandat
André Dubœuf
2014-2020
Code postal 43200
Code commune 43199
Démographie
Population
municipale
963 hab. (2016 en augmentation de 4,45 % par rapport à 2011)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 05′ 49″ nord, 4° 12′ 21″ est
Altitude Min. 749 m
Max. 1 208 m
Superficie 34,14 km2

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

Voir sur la carte administrative de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Saint-Jeures

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Saint-Jeures

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Jeures

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Jeures

Saint-Jeures, anciennement appelée Saint-Jeures-De-Bonas[1], est une commune française située dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie

La commune se trouve dans une régions anciennement volcanique. Elle est donc à proximité de nombreux sucs et en particulier du pic du Lizieux.

Histoire

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Mounier[2].

En 1876, la commune cède une portion de son territoire communal, avec également une contribution de celle de Tence, pour la création de la commune de Chenereilles[2].

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
septembre 1830 janvier 1847 Joseph Alexandre Dumolin du Fraisse   Docteur en médecine
mars 2001 mars 2014 Joseph Delolme    
mars 2014 En cours
(au 28 août 2014)
André Duboeuf[3]    

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 963 habitants[Note 1], en augmentation de 4,45 % par rapport à 2011 (Haute-Loire : +1,08 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 4611 7552 4862 6132 7582 6762 6502 9862 862
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 6032 8712 9892 9402 7042 7202 6562 5932 672
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 6122 6322 5412 1201 9671 7931 6921 5041 277
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 1641 059917775767782863875886
2013 2016 - - - - - - -
951963-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références


Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :