Ici, pour compléter cet article et là, pour ajouter vos photos.

Présailles
Présailles
Le château de Vachères.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Le Puy-en-Velay
Canton Mézenc
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Mézenc
Maire
Mandat
Jean-Jacques Peiro
2014-2020
Code postal 43150
Code commune 43156
Démographie
Gentilé Présaillous
Population
municipale
116 hab. (2017 en diminution de 18,31 % par rapport à 2012)
Densité 5,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 54′ 09″ nord, 4° 01′ 43″ est
Altitude Min. 960 m
Max. 1 283 m
Superficie 22,23 km2
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte administrative de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Présailles
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Présailles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Présailles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Présailles

Présailles est une commune française située dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie

Les communes qui lui sont limitrophes sont Alleyrac, Salettes, Issarlès, Freycenet-la-Cuche et Le Monastier-sur-Gazeille. La commune se trouve aux limites de la Haute-Loire et de l'Ardèche, à 1 100 mètres d'altitude. Les précipitations sont importantes.[réf. nécessaire]

Le centre de la commune se trouve à 20 km au Sud-Est de celui du Puy-en-Velay (à vol d'oiseau), à 24 km au Nord-Est de celui de Langogne, à 68 km à l'Ouest de celui de Valence.

Histoire

Une route romaine passait sur la commune, reliant Clermont-Ferrand à Avignon via Le Puy-en-Velay. Il est possible que ce tracé fut encore plus ancien, car Jules César l'aurait emprunté pour se rendre à Gergovie[1]. Plus tard, cette voie fut un chemin muletier majeur pour les échanges entre Velay, Vivarais et Vallée du Rhône.

L'église du village fut bâtie aux XIème-XIIème siècles, et agrandie au XVIème.

La construction du château de Vachères commença à la fin du XIIIème siècle, et se poursuivit durant le XIVème siècle. Suivant les traditions auvergnates, il se compose d'un corps central de plan rectangulaire flanqué de tourelles rondes et carrées[2], le tout protégé par une enceinte. Il appartint d'abord à l'évêque du Puy (baronnie diocésaine), qui le céda, avec les droits de baronnie, au seigneur de Roche-en-Régnier, puis passa par alliance aux Lévis-Lautrec, puis en 1463 il est cédé à Jean de Bourbon, évêque du Puy, puis revient de nouveau aux Lévis-Lautrec en 1504. Depuis 1720, il appartient à la famille de Mailhet et à leurs descendants[3]. Au musée Crozatier, au Puy, est exposé le carrosse du XVIIIème siècle des seigneurs en ce temps.

Le monument aux morts comporte 61 noms, tous enfants de la municipalité tombés lors de la Première Guerre mondiale.

Jusqu'en mars 2015, Présailles appartenait au canton du Monastier-sur-Gazeille.

La Transcévenole

À Présailles devait passer la ligne ferroviaire du Puy à Nieigles-Prades, qui ne fut jamais ouverte au trafic, alors que toute les infrastructures en Haute-Loire était terminées (en Ardèche seuls deux tunnels furent construits). Sur la commune se trouve le deuxième tunnel le plus long du projet : 2 626 mètres, dont seule la maçonnerie n'est pas terminée. Se trouvent aussi les fondations des caves de la gare de Vachères.

Le tunnel fut utilisé pour l'entrainement des commandos des services spéciaux.

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Gilbert Faure DVG  
mars 2008 En cours
(au 28 août 2014)
Jean-Jacques Peiro[4] DVG Chef d'établissement de La Poste retraité

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2017, la commune comptait 116 habitants[Note 1], en diminution de 18,31 % par rapport à 2012 (Haute-Loire : +0,71 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
6067106846316839659721 0421 050
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0381 0301 0541 1121 1321 1461 1261 0831 104
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0071 0431 0231 019987826734687573
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
551457385312230161158157142
2017 - - - - - - - -
116--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

La commune de Présailles est composée de plusieurs hameaux :

  • Présailles : chef-lieu de la commune, on y trouve la mairie, l’église, le cimetière et un bar-restaurant.
  • Vachères : village le plus peuplé de la commune et le plus pittoresque, avec son château, ses maisons alignées autour d’une place où se trouve une grande fontaine. C’est là que se tiennent de grandes foires très renommées dans la contrée.
  • Le Cher : c'est un tumulus adossé à un rocher.
  • Le Monteillet : ce hameau est situé sur « une petite montagne » (de là vient son nom), d'où il domine Présailles. C'était autrefois une grande seigneurie. On peut y voir la maison forte médiévale de Reynaudès.
  • Mézeyrac : hameau comprenant une quarantaine d'habitants. Ce fut longtemps le fief de la famille de Goys (prononcer "de Gouys").
  • Costechaude' : comme son nom l’indique, le hameau est situé sur des coteaux qui surplombent l’Orcival, qui est la limite entre la Haute-Loire et l’Ardèche.
  • Massibrand : Il est placé sur une colline qui accueille un joli bois. On y trouve une ancienne école, bâtie dans les années 1930, réaménagée depuis en logements communaux.
  • d'autres hameaux mineurs : Costeplane, Senigoge, le Margary, le Suchas, Reynaudès, le Bouchet, Pra Neuf, Mézard, les Mazilloux, la Cistrouze, Malcap, Lasteyre, Chaulet, la Roulle, Bouteyre, Champetienne, le Moulin d’Augier, Randon, le Sert, le Devez, la Bessède, Genève, les Sagnettes, le Chalet, la Vaysse.

Il y coule également plusieurs ruisseaux. Les principaux :

  • l'Orcival.
  • le Merdanson.
  • Le ruisseau de Mézard, qui était autrefois appelé le Brioladour.

Dans la salle polyvalente, un centre de lecture fait office de bibliothèque.

Le monument le plus important est l'église du XIIe siècle. Dedans, on peut y admirer une statue de la Sainte Vierge qui date du XVe siècle. Depuis 1993, l'église est inscrite à l'inventaire des monuments historiques. Elle a fait l'objet d'importantes rénovations entre 2002 et 2005.

Économie

L'économie présailloune se résume à l'agriculture, à l'unique entreprise de la commune (SARL Eyraud et fils : travaux publics), et à quelques commerces : un coiffeur, un maçon, deux plombiers et un restaurant.

Activités

  • les activités artistiques : deux artistes résident et exposent sur la commune : Roger Klau à Costechaude (peintre et sculpteur) et Vanessa Marty au Petit Mazilloux (céramiste).
  • les activités sportives : on peut jouer sur un court de tennis à Présailles.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Site internet officiel de la commune, www.presailles.net __"La voie Romaine ou route du Pal". Cependant, pour les historiens, l'itinéraire emprunté par César n'est pas aujourd'hui encore clairement établi, des doutes subsistent.
  2. Site internet www.richesheures.net __"Château de Vachères, XIIIe, XVIIIe siècle.
  3. www.presailles.net
  4. Liste des maires de la Haute-Loire sur le site de la préfecture (consulté le 28 août 2014).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :