Ici, pour compléter cet article et là, pour ajouter vos photos.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lafarre.

Lafarre
Lafarre (Haute-Loire)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Le Puy-en-Velay
Canton Velay volcanique
Intercommunalité Communauté de communes des Pays de Cayres et de Pradelles
Maire
Mandat
Michel Pascal
2014-2020
Code postal 43490
Code commune 43109
Démographie
Population
municipale
72 hab. (2017 en augmentation de 14,29 % par rapport à 2012)
Densité 5,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 50′ 35″ nord, 3° 59′ 26″ est
Altitude Min. 823 m
Max. 1 192 m
Superficie 13,02 km2
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte administrative de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Lafarre
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Lafarre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lafarre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lafarre

Lafarre est une commune française située dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie

Domine de 100 mètres la rive gauche de la Loire, le torrent de Langougniole et un autre affluent mineur.

Histoire

Le village est mentionné pour la première fois au IXe siècle. Il faisait partie de la province du Vivarais et le bailliage de Villeneuve-de-Berg en 1789.

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Michel Pascal[1] DVG  

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2017, la commune comptait 72 habitants[Note 1], en augmentation de 14,29 % par rapport à 2012 (Haute-Loire : +0,71 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
150207353403402483481481466
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
479493483502528504525516500
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
478497483402360365309270223
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1871371061028372696968
2013 2017 - - - - - - -
6372-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

  • Rives de la Loire et de son affluent le Nadalès ;
  • Gorges de la Langougnole (affluent de la Loire) ;
  • Tour de Mariac, ruines du château de Lafarre (XIe siècle) ;
  • Maison forte du Cros de Lafarre (fin XVIe siècles début XVIIe cf. ouvrage de Régis Thomas Chateaux de Haute Loire aux éditions Broché) ;
  • Église romano-gothique avec son clocher-mur peigne et sa croix de pierre.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Liste des maires de la Haute-Loire sur le site de la préfecture (consulté le 27 août 2014).
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :