Ici, pour compléter cet article et là, pour ajouter vos photos.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cussac.

Cussac-sur-Loire
Cussac-sur-Loire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Le Puy-en-Velay
Canton Velay volcanique
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay
Maire
Mandat
Jean-Pierre Brossier
2014-2020
Code postal 43370
Code commune 43084
Démographie
Population
municipale
1 710 hab. (2017 en diminution de 0,29 % par rapport à 2012)
Densité 167 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 22″ nord, 3° 53′ 06″ est
Altitude Min. 647 m
Max. 1 069 m
Superficie 10,27 km2
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte administrative de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Cussac-sur-Loire
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Cussac-sur-Loire
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cussac-sur-Loire
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cussac-sur-Loire

Cussac-sur-Loire est une commune française située dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses habitants sont les Cussacois et les Cussacoises.

Géographie

Commune rurale de montagne située dans le Massif central, son altitude varie de 647 à 1069 mètres, sa mairie se trouvant à 674 mètres.

Située au cœur du département de la Haute-Loire, elle est limitrophe des municipalités de Coubon; Solignac-sur-Loire; Le Brignon; Vals-près-le-Puy.

Son centre se trouve à 6,4 km au Sud de la cathédrale du Puy-en-Velay (à vol d'oiseau), à 29 km au Nord de Langogne, à 80 km à l'Ouest de Valence.

Elle s'étale de part et d'autre de la route nationale 88, axe qui relie Lyon à Toulouse. Le fleuve Loire est le seul cours d'eau traversant la commune.

Il y a deux millions d'années, la zone était volcanique, les épanchements de lave recouvrant un sous-sol granitique. Le volcanisme et l'action du fleuve ont contribué à créer le paysage grandiose qui caractérise la commune de Cussac[1].

Histoire

Le territoire de la municipalité est occupé depuis le paléolithique, d'abord par des troglodytes dans les nombreuses grottes du secteur, qu'ils creusent au besoin eux-mêmes dans la tendre roche volcanique[2]. À partir de 6000 ans av.J.-C., la haute vallée de la Loire est entièrement occupée, et plus de 1000 ans av.J.-C la région est colonisée par des Ligures. À l'époque celtique s'installent les Vellavi.

À l'époque gallo-romaine, Cussac relevait d'un propriétaire Romain nommé Cussius[3], et était un carrefour de routes surveillé par une forteresse[4].

Sous les carolingiens, l'endroit était connu sous le nom de Cusiacus, et faisait partie de la viguerie de Solignac, appartenant à la famille de Mercoeur[5], qui avait installé un péage dans un fort près du lieu-dit Tarreyres, sur la voie antique appelée Chemin de Régordane[6]. Ensuite, les vigueries dans le Velay furent remplacées par 18 baronnies, dont celle de Solignac, qui fut au XIVème siècle absorbée par la vicomté de Polignac.

Au XIIème siècle est créé un prieuré clunisien et bâtie la Chapelle saint Blaise de Jonzac[7], aujourd'hui monument historique classé. Mais depuis le VIIIème siècle[8] existait dans le bourg une église romane dédiée à saint Sulpice, qui fut rasée au XIXème siècle et remplacée par l'édifice actuel, de style néogothique, dont les travaux de construction se sont étalés de 1866 à 1920[9].

Le 5 septembre 1969, Cussac prend le nom de Cussac-sur-Loire.

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1865 1871 Isidore Pharisier    
1871 1874 Simon Jouve    
1874 1975 Augustin Belut    
1875 1881 Jean Baptiste Fage    
1881 1904 Louis Bonneton    
1904 1908 Ambroise Dumas    
1908 1912 Jean Benoit    
1912 1925 Ferdinand Johanny    
1925 1935 Jean André Ravel    
1935 1941 Pierre Dumas    
1941 1942 Jacques Mirmand    
1942 1944 Antoine Charreyre    
1944 1945 Pierre Dumas    
1945 1956 Paul Vidil    
1956 1965 Lucien Prades    
1965 1970 Emile Garnaud    
1970 1977 Lucien Prades    
1977 1978 Pierre Seloron    
1978 En cours Jean-Pierre Brossier[10] GE puis
PS
Président du syndicat de gestion des eaux du Velay
Ancien conseiller général et conseiller régional d'Auvergne
Vice-président de la communauté d'agglomération du Puy-en-VelayVice-Président CA SDIS 43

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[12].

En 2017, la commune comptait 1 710 habitants[Note 1], en diminution de 0,29 % par rapport à 2012 (Haute-Loire : +0,71 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
302302506487486480499462550
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
592548560576588644688670669
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
706930736545512535451383375
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
3574566861 1651 3581 3761 5841 6141 644
2013 2017 - - - - - - -
1 7281 710-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

Chapelle Saint-Blaise-de-Jonzac inscrite aux monuments historiques depuis le .

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Site internet www.cussac-sur-loire.fr __"Activités nature - Géologie".
  2. Site internet www.cussac-sur-Loire.fr __"Cussac-sur-Loire - Historique et patrimoine" + Site internet officiel de la municipalité de Vals-près-le-Puy : www.valsprelepuy.fr
  3. Il est possible aussi que le nom du village remonte à une racine préceltique : CUS, à laquelle s'est ajouté le suffixe romain UM, qui se traduirait par "la propriété au bord de l'eau" __ www.cussac-sur-Loire.fr
  4. Antique forteresse de la Crotte, aujourd'hui disparue.
  5. Le Velay était alors sous la domination de deux grandes familles : les Mercoeur et les Chapteuil, ou Chapteuil-Fay. Cette dernière "nous est mal connue" __ Site internet thierryhelene.bianco.free.fr : "Les Chapteuil-Fay (12ème siècle).
  6. www.cussac-sur-Loire.fr + page Wikipedia de la commune de Langogne.
  7. Site internet https://monumentum.fr
  8. "On trouve à Cussac une église romane du 8ème au 10ème siècle, très régulière, mais la voûte menace de s'affaisser". Extrait des archives de la cure de Cussac, fin du XIIIème siècle. Extrait édité par le site internet : racines-cussac.e-monsite.com __"Haute-Loire - Cussac-sur-Loire".
  9. Site internet www.fondation-patrimoine.org __"Église saint Sulpice de Cussac-sur-Loire".
  10. Liste des maires de la Haute-Loire sur le site de la préfecture (consulté le 1er octobre 2014).
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.