1 - Statistiques

Le dernier rapport statistique (17 pages) de l'Insee sur cette commune est consultable en ligne. Cliquez ici pour l'ouvrir dans un nouvel onglet...

2 - Qualité des eaux de consommation

La seule unité de distribution d'eau sur cette commune est intitulée : SERMOULIS. Cliquez ici pour afficher sa fiche qualité de l'Agence Régionale de Santé dans un nouvel onglet...

3 - Archives départementales

La commune a déposé ses anciens dossiers aux Archives départementales de Haute-Loire :
  1. En cours de traitement : E-dépôt 177.
  2. Classé E-dépôt 461, couvrant la période : 1813-1814.

4 - Revues de référence

Les 5 articles des Cahiers de la Haute-Loire (ou des Tablettes historiques) traitant de cette commune sont :
  1. Les premiers seigneurs de Roche.Xe-XIIe siècles., Pascal BOIS (Cahiers de la Haute-Loire 2012).
    Résumé : Sur un site vierge, une dynastie de seigneurs s’installe dès le Xe siècle, étend ses domaines jusqu’en Vivarais à la faveur de mariages et parvient à peu près à échapper aux liaisons vassaliques. Le château de Roche-en-Régnier attire l’habitat, crée un bourg fortifié mais échoue à constituer une paroisse. Cartographie des domaines
    Référence : 20796/2012 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2012 pour les AD 43.
  2. Les seigneurs de Roche (XIIIe-début XIVe siècle, Pascal BOIS (Cahiers de la Haute-Loire 2013).
    Résumé : À la suite d’un premier article paru en 2012, la famille des sires de Roche se poursuit,de manière plus documentée, jusqu’à son extinction en 1344 : mariages, carrières,administration des seigneuries de Velay, de Vivarais et de Nîmois, relations avec leshabitants.Mots Clés: Roche-en-Régnier
    Référence : 20796/2013 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2013 pour les AD 43.
  3. Testament de Guillaume de Roche, abbé de Saint-Pierre-Latour (1239), Jean-Baptiste PAYRARD (Tablettes Historiques 1871).
    Résumé : A partir d'une copie du XVIIe siècle, testament de Guillaume de Roche [en-Régnier], abbé de Saint-Pierre-Latour au Puy. Renseignements généalogiques et nomenclature de toutes les maisons religieuses existant en 1239 dans le diocèse du Puy et aux environs : La Séauve, Clavas, La Chaise-Dieu, Doue, Bonnefoy, Saint-Chaffre, Mazan, Champitours, les frères Prêcheurs de Saint-Laurent du Puy, les frères Mineurs du Puy, les soeurs de la Pénitence du Puy, l'Hôpital de Sainte-Marie du Puy, les léproseries de Brives et de Vals, les couvents de Chamalières, de Vorey, de Viaye et de Bellecombe, le chapitre de Charrée.
    Référence : 6026/II pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/II pour les AD 43.
  4. Notes sur quelques familles historiques du Velay extraites d'un livre d'obits des frères Prêcheurs du Puy, *** (Tablettes Historiques 1872).
    Résumé : Les lieux concernés sont :Polignac, Roche[en-Régnier], Queyrières.Les personnes citées : Amédée de Saluces, Catherine de Bouzols, Béraud de Solignac, Claude de Polignac, Guillaume de Polignac, Marguerite de Pompadour, François de Polignac, Antoine de Lévis, Hélène de Lévis, Aliénor de Lévis, Gilbert de Lévis, N. de Servissac, Pierre de Vergezac, Louis Rossel [Rocel, Roussel], Antoine du Mazel.
    Référence : 6026/III pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/III pour les AD 43.
  5. Les Bourguignons en Velay (1401-1426) (suite et fin), Charles ROCHER (Tablettes Historiques 1877).
    Résumé : 30 - Dernière note sur Héracle et Guy de Rochebaron.
    31 - Lettres de Charles VII confirmant le transport de la seigneurie de Vierzon, fait par Regnault de Chartres, archevêque de Reims, en faveur de sa nièce Isabelle de Chartres, femme d'Antoine de Lévis, seigneur de Vauvert (12 février 1425. - n. st. 1426).
    32 - Lettres du roi Charles VII en faveur de Philippe de Lévis, seigneur de Roche-en-Régnier (11 août 1425).
    33 - Antoine de Rochebaron et sa lignée : digression sur Brocard de Rochebaron et Robert de Mehun ; la branche des Rochebaron du Lignon, la branche de Berzé-Le-Châtel.
    Référence : 6026/VIII pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/VIII pour les AD 43.
Cette page est créée à partir des bases de données de nos partenaires. En cas d'erreur, contactez-les directement. L'Observatoire de Haute-Loire ne peut corriger ces données.