1 - Statistiques

Le dernier rapport statistique (17 pages) de l'Insee sur cette commune est consultable en ligne. Cliquez ici pour l'ouvrir dans un nouvel onglet...

2 - Qualité des eaux de consommation

La seule unité de distribution d'eau sur cette commune est intitulée : MONTFAUCON SRCS MONTREGARD. Cliquez ici pour afficher sa fiche qualité de l'Agence Régionale de Santé dans un nouvel onglet...

3 - Archives départementales

La commune a déposé ses anciens dossiers aux Archives départementales de Haute-Loire :
  1. Classé E-dépôt 424, couvrant la période : an XI-1955.

4 - Revues de référence

Les 6 articles des Cahiers de la Haute-Loire (ou des Tablettes historiques) traitant de cette commune sont :
  1. Fêtes religieuses et profanes à Montfaucon au siècle dernier, abbé CORNUT (Cahiers de la Haute-Loire 1967).
    Résumé : Notes de l'abbé Cornut, rédigées au milieu du siècle dernier pour une histoire de Montfaucon non réalisée. L'abbé fait des comparaisons entre son temps et une époque antérieure, parfois le siècle précédent. Moeurs et usages de société.
    Référence : 20796/1967 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1967 pour les AD 43.
  2. Croyances populaires à Montfaucon et Dunières au siècle dernier, abbé CORNUT (Cahiers de la Haute-Loire 1968).
    Résumé : Notes de l'abbé Cornut, rédigées au milieu du siècle dernier pour une histoire de Montfaucon non réalisée. Phénomènes surnaturels, apparents ou simulés : fées et lutins, loups-garous, chasseur de la nuit, sorciers, superstitions, et revenants.
    Référence : 20796/1968 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1968 pour les AD 43.
  3. De l'apothicaire au pharmacien : notes sur l'histoire de la pharmacie en Haute-Loire du XVIe au milieu du XIXe siècle, Roland PAGES (Cahiers de la Haute-Loire 1984).
    Résumé : Cet article a fait l'objet d'une présentation dans la Revue d'histoire de la pharmacie, année 1986, volume 74, n° 270, p. 243-244. Nous la reprenons ici :"L'auteur commence par analyser les statuts des apothicaires du Puy du 3 décembre 1576 et ceux des apothicaires de Montfaucon, Saint-Didier et Tence, soit l'est du Velay, des 11 décembre 1620 et 16 décembre 1642 — ceux de 1662 pour Le Puy ont disparu. Puis il passe à la formation de l'apothicaire de l'Ancien régime (apprentissage, compagnonnage, maîtrise) et du pharmacien du XIXe siècle (réception par le jury de médecine, réception par les écoles, enregistrement du diplôme et serment). Malgré la réglementation, l'entrée dans le corps donne lieu à des abus : la corporation tient à limiter le nombre de ses membres, ce qui n'empêche pas tel de ceux-ci de tenter de faire admettre irrégulièrement un sien cousin. En 1576, pour 15.000 habitants, Le Puy possède au moins six apothicaires. Au milieu du siècle dernier on observe dans la répartition des officines une forte prédominance des villes. Sur le matériel nécessaire à l'exercice du métier, on retiendra l'analyse de l'inventaire de la boutique de Jacques Couderc (date non fournie : XVIIe ou XVIIIe s.). Les difficultés auxquelles les apothicaires se heurtaient pour se faire payer sont illustrées par un mémoire de fournitures à des pères carmes de 1649 à 1656 qui n'est définitivement acquitté qu'en 1664. Et dans une requête des pères cordeliers contre l'apothicaire Lambert est invoquée « la règle que les comptes d'apothicaire se diminuent toujours de la moitié » ! Sur la thérapeutique, deux documents sont particulièrement intéressants. L'un est le livre-journal d'Antoine Olanhier, d'Yssingeaux, pour 1692-1704. Chirurgien en même temps qu'apothicaire, il fait des amputations et collabore à des autopsies. Souvent il note la maladie du client. Le second document est l'inventaire des drogues et médicaments de l'hospice de Saint-Didier le 9 messidor an XL Une clause d'un contrat d'apprentissage de 1619 —
    Référence : 20796/1984 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1984 pour les AD 43.
  4. Le prieuré de Grazac aux XVIIe et XVIIIe siècles dans la paroisse de Bas-en-Basset, René BORE (Cahiers de la Haute-Loire 1994).
    Résumé : Ce prieuré, que les moines quittent avant 1631, sert de ressources à l'abbé de Cluny. Les baux permettent à l'auteur de détailler la gestion : variation des revenus du prieur ; augmentation du nombre de vicaires avec leur congrues dans les paroisses de Grazac, Lapte et Montfaucon-Raucoules ; les aumônes dont la forme varie : bois, pain cuit, blé, argent ; gages ; impositions ; aliénation des dîmes et bail à la famille de Fugy de La Planche. En annexe se trouvent la mesure des céréales de Grazac et l'étude des dîmes.
    Référence : 20796/1994 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1994 pour les AD 43.
  5. Les Bronac de Montfaucon (1261), Antoine CHARREYRE (docteur) (Tablettes Historiques 1876).
    Résumé : Donation entre vifs pour Gilet de Saint-Martin et Aelis de Bronac, mariés, d'une maison et ouche contiguë à Montfalcon. - le 8 avril 1261.
    Référence : 6026/VII pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/VII pour les AD 43.
  6. Nomination d'un magistrat en Velay, par Charles IX (17 juin 1564), Antoine VERNIERE (Tablettes Historiques 1877).
    Résumé : Le roi nomme Claude Allez [Allier, d'Allier] juge de Velay au siège de Montfaucon et supprime du même coup l'office de lieutenant général du bailli et juge de Velay.
    Référence : 6026/VIII pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/VIII pour les AD 43.
Cette page est créée à partir des bases de données de nos partenaires. En cas d'erreur, contactez-les directement. L'Observatoire de Haute-Loire ne peut corriger ces données.