1 - Statistiques

Le dernier rapport statistique (17 pages) de l'Insee sur cette commune est consultable en ligne. Cliquez ici pour l'ouvrir dans un nouvel onglet...

2 - Qualité des eaux de consommation

La seule unité de distribution d'eau sur cette commune est intitulée : FONTANNES. Cliquez ici pour afficher sa fiche qualité de l'Agence Régionale de Santé dans un nouvel onglet...

3 - Archives départementales

La commune a déposé ses anciens dossiers aux Archives départementales de Haute-Loire :
  1. Classé E-dépôt 195, couvrant la période : 1749-1790.
  2. Classé E-dépôt 196, couvrant la période : 1700-1792.
  3. Classé E-dépôt 267, couvrant la période : 1654-1845.
  4. Classé E-dépôt 268, couvrant la période : 1791-1936.
  5. En cours d'enregistrement : E-dépôt 456, couvrant la période : an IV-an V.

4 - Revues de référence

Les 2 articles des Cahiers de la Haute-Loire (ou des Tablettes historiques) traitant de cette commune sont :
  1. Les premiers ponts suspendus de Ferdinand Arnodin à Saint-Ilpize et Chilhac, Michel BARRES (Cahiers de la Haute-Loire 1992).
    Résumé : Arnodin (1845-1924) a débuté chez Marc Seguin, celui qui a amélioré la technique des ponts suspendus. Il fonde son entreprise en 1872 et sera un des pionniers des ponts de la troisième génération. Il construit le premier à Saint-Ilpize puis à Chilhac, Lamothe, Aurec et Vaures. L'étude, avec plans d'ensemble et de détails à l'appui, porte sur les deux premiers, seuls conservés. L'auteur souligne, en suivant la construction dans toute ces procédures, les nouveautés telles que l'apparition des haubans, l'obliquité du plan de câble ou le garde-corps qui participe à la structure. L'entretien est facilité par la segmentation des câbles.
    Référence : 20796/1992 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1992 pour les AD 43.
  2. Chanter dans la bonne société (1775-1810), une liasse de chansons retrouvées dans le Brivadois., Didier PERRE (Cahiers de la Haute-Loire 2006).
    Résumé : Une soixantaine de chansons, pour l'essentiel manuscrites, retrouvées dans les papiers d'un notaire de Brioude remontent à la période 1775-1810.
    Parmi des chansons en vogue à Paris à cette époque, extraites de spectacles (ballets, comédies, divertissements), figurent plusieurs pièces populaires dont une pastourelle en occitan et un noël, ainsi que deux chansons à la gloire de l'armée révolutionnaire.
    Bien que provenant du Brivadois, plusieurs éléments rattachent cet ensemble au Nord-Vivarais et au Nord-Gévaudan, en particulier un cahier signé Montruffet (peut-être un chanoine de la cathédrale de Mende ou son frère cadet) et une chanson adressée aux généraux Frévol de Lacoste, père et fils.
    Un texte à double sens, credo catholique ou pamphlet anti-catholique constitue un des éléments les plus remarquables de cet ensemble.
    L'auteur publie un échantillonnage commenté de ces pièces, en proposant pour certaines d'entres elles une restitution mélodique.
    Mots-clés : chants, musique.
    Référence : 20796/2006 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2006 pour les AD 43.
Cette page est créée à partir des bases de données de nos partenaires. En cas d'erreur, contactez-les directement. L'Observatoire de Haute-Loire ne peut corriger ces données.