1 - Statistiques

Le dernier rapport statistique (17 pages) de l'Insee sur cette commune est consultable en ligne. Cliquez ici pour l'ouvrir dans un nouvel onglet...

2 - Qualité des eaux de consommation

La seule unité de distribution d'eau sur cette commune est intitulée : LA CHAISE DIEU. Cliquez ici pour afficher sa fiche qualité de l'Agence Régionale de Santé dans un nouvel onglet...

3 - Archives départementales

La commune a déposé ses anciens dossiers aux Archives départementales de Haute-Loire :
  1. Classé E-dépôt 287, couvrant la période : 1587-1843.
  2. Classé E-dépôt 443, couvrant la période : 1812-1967.
  3. En cours d'enregistrement : E-dépôt 457, couvrant la période : 1808-1821.

4 - Revues de référence

Les 20 articles des Cahiers de la Haute-Loire (ou des Tablettes historiques) traitant de cette commune sont :
  1. La fondation du monastère de Chanteuges. Exemple régional du renouveau monastique au Xe siècle, Louis MONCHALIN (Cahiers de la Haute-Loire 1966).
    Résumé : Fondée en 936 sous la règle de saint Benoît avec l'aide d'Arnulf, abbé d'Aurillac, dotée sur les biens de Cunebert, prévôt du chapitre de Brioude, confirmée par le roi Louis IV d'Outremer et pourvue de l'immunité, Chanteuges demeure autonome jusqu'en 1137, où les abus d'un seigneur local la font rattacher à La Chaise-Dieu.
    Référence : 20796/1966 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1966 pour les AD 43.
  2. L'infuence du Monastier Saint-Chaffre au Moyen-Age, Pierre-Roger GAUSSIN (Cahiers de la Haute-Loire 1967).
    Résumé : Avec deux abbayes filiales, 18 prieurés conventuels et près de 260 églises dépendantes, réparties dans une quinzaine de diocèses de la France du sud-est et d'Italie, la congrégation rassemblée du VIIe au XIIe siècle autour de la vieille abbaye bénédictine du Monastier Saint-Chaffre fait bonne figure, même si La Chaise-Dieu vient l'éclipser peu après.
    Référence : 20796/1967 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1967 pour les AD 43.
  3. Une bulle inédite de Pascal II en faveur de La Chaise-Dieu. 4 février 1107, Hubert et Simone COLLIN (Cahiers de la Haute-Loire 1968).
    Résumé : Edition savante. Confirmation des acquisitions, juridiction de l'abbé sur les abbayes soumises, règle de l'élection abbatiale, versement annuel à la papauté d'un besant.
    Référence : 20796/1968 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1968 pour les AD 43.
  4. Saint-Marcellin de Chanteuges : un monument-clé dans l'histoire de l'art roman auvergnat, Laurence CABRERO-RAVEL (Cahiers de la Haute-Loire 1997).
    Résumé : L'église vraisemblabement rebâtie après 1137 par les bénédictins de La Chaise-Dieu est donc un jalon dans une période pauvre en dates sûres.Description, histoire et analyse d'un bâtiment ambitieux, bien éclairé, décoré, richement orné de chapiteaux sculptés. Comparaisons régionales. Plans, relevés et ill.
    Référence : 20796/1997 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1997 pour les AD 43.
  5. Saint-Marcellin de Chanteuges : un monument-clé dans l'histoire de l'art roman auvergnat, Laurence CABRERO-RAVEL (Cahiers de la Haute-Loire 1997).
    Résumé : Eglise priorale dépendant de La Chaise-Dieu depuis 1137, importante à ce titre car cette circonstance date le monument, permettant des comparaisons avec d'autres édifices auvergnats. Histoire et analyse du bâtiment, de son décor de chapiteaux sculptés. Plans et relevés, photos.
    Référence : 20796/1997 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1997 pour les AD 43.
  6. La charpente d'échafaudage et d'étaiement : l'entreprise Perre, Jean PERRE (Cahiers de la Haute-Loire 1998).
    Résumé : Présentation des outils et techniques, et de chantiers avec échafaudages de bois réalisés depuis les années 30 par la famille Perre, à l'abbatiale Saint-Robert de La Chaise-Dieu, au Pont de l'Enceinte à Yssingeaux, au chemin de fer de la Transcévenole, au pont de Coubon, à la « Potence » d'Allègre, à l'église Saint-Julien de Brioude. Charpentes métalliques pour Saint-Joseph d'Espaly, en 1957,le château de Vachères à Présailles, et l'Hôtel-de-ville du Puy-en-Velay en 1969.Photographies et relevés.
    Référence : 20796/1998 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1998 pour les AD 43.
  7. Découverte en mars 1999 d'un gisant à l'abbatiale de La Chaise-Dieu (Haute-Loire), Lionel IZAC-IMBERT (Cahiers de la Haute-Loire 2000).
    Résumé : Une pierre tombale décorée d'un gisant de grande qualité et dans un excellent état de conservation, sans doute du XIVe siècle, a récemment été mise au jour lors de travaux dans la nef de la célèbre abbatiale de La Chaise-Dieu. La sculpture, sans doute jamais utilisée, a été soigneusement ensevelie à une date inconnue. Sans doute les carrières précipitées des prélats à l'époque de la papauté d'Avignon et du Grand Schisme expliquent-elles cette anomalie. Le commanditaire inconnu sera peut-être identifié un jour grâce à des éléments de décor héraldique (aigle bicéphale, échiqueté).
    Référence : 20796/2000 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2000 pour les AD 43.
  8. Découverte en mars 1999 d'un gisant à l'abbatiale de La Chaise-Dieu (Haute-Loire), Bernadette FIZELLIER-SAUGET (Cahiers de la Haute-Loire 2000).
    Résumé : Une pierre tombale décorée d'un gisant de grande qualité et dans un excellent état de conservation, sans doute du XIVe siècle, a récemment été mise au jour lors de travaux dans la nef de la célèbre abbatiale de La Chaise-Dieu. La sculpture, sans doute jamais utilisée, a été soigneusement ensevelie à une date inconnue. Sans doute les carrières précipitées des prélats à l'époque de la papauté d'Avignon et du Grand Schisme expliquent-elles cette anomalie. Le commanditaire inconnu sera peut-être identifié un jour grâce à des éléments de décor héraldique (aigle bicéphale, échiqueté).
    Référence : 20796/2000 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2000 pour les AD 43.
  9. Une lecture de Gaspard des Montagnes, Auguste RIVET (Cahiers de la Haute-Loire 2001).
    Résumé : Introduit en Haute-Loire par un réseau d'amitiés, l'écrivain d'Ambert en Livradois Henri Pourrat a produit avec son roman historique "Gaspard des Montagnes", un chef-d'oeuvre dont sont étudiés la technique romanesque, les personnages, les attaches dans la région de La Chaise-Dieu. "
    Référence : 20796/2001 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2001 pour les AD 43.
  10. La forêt de l'abbaye de La Chaise-Dieu à la fin de l'Ancien Régime, 1669-1791, Christian de SEAUVE (Cahiers de la Haute-Loire 2002).
    Résumé : Depuis l'édit de Colbert de 1669, les Eaux et Forêts administrent les bois de l'abbaye bénédictine de La Chaise-Dieu. Inlassablement les forêts de Livradois sont donc visitées, "réformées", bornées. Malgré quelques manquements individuels, les grands-maîtres et les officiers de la Maîtrise d'Ambert se battent de concert avec les moines contre les droits et vols des riverains, et la rapacité des lointains abbés, dont les cardinaux de Rohan. "
    Référence : 20796/2002 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2002 pour les AD 43.
  11. Notes sur les châteaux disparus du Vialard et de l'Air à Laval-sur-Doulon., Christian de SEAUVE (Cahiers de la Haute-Loire 2008).
    Résumé : Les Contournat, famille connue par ses démêlés avec l’abbaye de La Chaise-Dieu dès la fin du XIIe siècle, sont les premiers seigneurs, suivent les Mezel et les Bouillé. Par voie successorale le château se transmet des La Salle aux Miremont, Massol de Serville et Ligondès. Antoine Dosfant, enfant du pays, député de Paris en 1789, achète en 1792 ce château et celui, dans la même commune, de Lair, qui était aux d’Auzolles.
    Référence : 20796/2008 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2008 pour les AD 43.
  12. Michel et Jeanne Alexandre en Haute-Loire, Bernard LONJON (Cahiers de la Haute-Loire 2011).
    Résumé : Le philosophe Michel Alexandre (1888-1952) est le plus inconditionnel des disciples d’Alain. Il milite alors à la Ligue des Droits de l’Homme et à la S.F.I.O. Son épouse partage ses opinions. Romain Rolland sera leur second mentor dans leur pacifisme exacerbé. En 1916, le jeune couple est muté au Puy, lui comme professeur de philosophie au lycée. Son courrier évoque Charles Gide à Tence et Simone Weil au Puy. Professeur de classes préparatoires à Paris, l’été, il écrit de La Chaise-Dieu.
    Référence : 20796/2011 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2011 pour les AD 43.
  13. Maurice Chantelauze, maire de La Chaise-Dieu et préfet de la Résistance, Marie-Claude TANGUY (Cahiers de la Haute-Loire 2011).
    Résumé : Elu maire, Maurice Chantelauze prend dès 1939 des dispositions pour répondre à la guerre, à l’afflux des réfugiés et des Israélites. Dès 1941, il adhère au FN, mouvement de Résistance. La Gestapo cerne en vain sa maison de La Chaise-Dieu. En novembre 1944, il est nommé préfet de la Corrèze jusqu’en octobre 1945. Après la guerre il reste élu de sa commune et du canton jusqu’à son décès. Ce qui lui vaut d’y recevoir le futur pape Jean XXIII et l’ambassadeur des Etats-Unis Dunn.
    Référence : 20796/2011 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2011 pour les AD 43.
  14. L'église romane et le bourg fortifié de Champagnac-le-Vieux, Christian de SEAUVE (Cahiers de la Haute-Loire 2013).
    Résumé : Dans son terroir granitique, l’église cédée par Saint-Julien de Brioude à La Chaise-Dieudevient un prieuré, noyau d’un bourg fortifié. L’église romane est également fortifiée auXIVe siècle. L’historique des réparations s’établit à partir des constats conservés pour lafin de l’Ancien Régime, jusqu’en 1910. Description archéologique avec relevés et plans.
    Référence : 20796/2013 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2013 pour les AD 43.
  15. Création d'un marché au Bouchet-Saint-Nicolas (1318), Adrien LASCOMBE (Tablettes Historiques 1871).
    Résumé : Charte de Philippe V, roi de France et de Navarre, octroyant à l'abbé et au monastère de La Chaise-Dieu un marché, chaque vendredi, au Bouchet-Saint-Nicolas. Donnée à Bourges au mois de novembre 1318.
    Référence : 6026/II pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/II pour les AD 43.
  16. Correspondance bénédictine, Adrien LASCOMBE (Tablettes Historiques 1872).
    Résumé : A partir du XVIIe siècle, les travaux des savants bénédictins constituent un apport inestimable à l'histoire, aux arts et aux sciences. Dès 1598 le P. Didier de la Cour inaugure en Lorraine la réforme de Saint-Vannes, et le 6 septembre 1618 l'établissement de la congrégation de Saint-Maur est solennellement célébré dans l'église des Blancs-Manteaux à Paris. Les hommes les plus illustres de l'époque, les cardinaux de Richelieu, de Retz et de Sourdis, le magistrat Mathieu Molé s'associent au renouveau de l'ordre. Rappel de ceux, modestes religieux mais grands érudits, dont les publications sont devenues les sources incontournables des chercheurs d'aujourd'hui : dom Laurent Bénard, dom Hugues Ménard, dom Millet, dom Planchette, dom Langlois, dom Le Michel, dom du Pin, dom Viole, dom Mabillon, dom Grenier, dom Lobineau, dom Felibien, dom Plancher, dom Calmet, Dom Vic et dom Vaissète.
    Mais que sont devenues les archives de nos bénédictins vellaves : Jacques Boyer, principal rédacteur de l'ecclesia Aniciensis de la Gallia Christiana ; Simon Bonnet, compilateur des Maxima Biblia Sacra ; et Hugues Lanthenas, traducteur des oeuvres de saint Bernard ? Missionnaires de l'érudition, dom Mabillon, dom Estiennot et après eux dom Martène, dom Montfaucon et beaucoup d'autres ont parcouru la France et l'étranger pour recueillir les éléments de leurs grandes publications. Quelques lettres témoignent de leurs travaux.
    - Lettre circulaire du 28 janvier 1702 envoyée à tous les couvents de son ordre par dom Mabillon afin d'obtenir les documents ou renseignements nécessaires à la composition de ses "Acta Sanctorum Ordinis Sancti Benedicti" et de ses "Vetera Analecta".
    - Lettre de dom Robert Morel à sa soeur (1709).
    - Lettre de dom Bernard de Montfaucon à un bénédictin de La Chaise-Dieu (1721). "
    Référence : 6026/III pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/III pour les AD 43.
  17. Grand incendie à La Chaise-Dieu le 6 juillet 1786, Henry MOSNIER (Tablettes Historiques 1874).
    Résumé : Fait divers tiré du numéro du 29 juillet 1786 de la « Feuille hebdomadaire pour la province d’Auvergne ». L’embrasement nocturne d’une maison de La Chaise-Dieu voit l’intervention personnelle du cardinal de Rohan et les religieux sortir en procession le chef de saint Robert. Si l’incendie n’a pas de trop graves conséquences pour la ville, sont mises en lumière les « grandes douleurs » que ressent le cardinal à son genou malade…Mots-clés : affaire du collier ; exil.
    Référence : 6026/V pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/V pour les AD 43.
  18. Cartularium Sancti Juliani (Vivariensis diocesis)[cartulaire de l'église Saint-Julien d'Orcival en Ardèche], Jean-Baptiste PAYRARD (Tablettes Historiques 1874).
    Résumé : Cartulaire de l'église Saint-Julien d'Orcival, en Ardèche, église dépendant de La Chaise-Dieu. Fin XIIe-début XIIIe. Les articles 37 à 42 sont en langue romane.
    Référence : 6026/V pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/V pour les AD 43.
  19. Le culte de saint Julien de Brioude (suite), G.-G.-L. BONNEFOI (abbé) (Tablettes Historiques 1875).
    Résumé : Saint Robert, chanoine de la collégiale de Brioude, fondateur et premier abbé de La Chaise-Dieu (1001-1067).
    Référence : 6026 /VI pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/VI pour les AD 43.
  20. Acte de Bertrand de Chalencon, seigneur de Beaumont (1248), Jean-Baptiste PAYRARD (Tablettes Historiques 1875).
    Résumé : De concert avec Marguerite, veuve de Guillaume Amist, Bertrand, seigneur de de Chalencon et de Beaumont donne au couvent de La Chaise-Dieu des terres dans la châtellenie de Beaumont, au Genêt, à Serres, à Félines.
    Son épouse Aygline consent à l'acte. Pour sceller celui-ci,Bertrand emprunte le sceau de Beraud, seigneur de Solignac. Mars 1248.
    Référence : 6026 /VI pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/VI pour les AD 43.
Cette page est créée à partir des bases de données de nos partenaires. En cas d'erreur, contactez-les directement. L'Observatoire de Haute-Loire ne peut corriger ces données.