1 - Statistiques

Le dernier rapport statistique (17 pages) de l'Insee sur cette commune est consultable en ligne. Cliquez ici pour l'ouvrir dans un nouvel onglet...

2 - Qualité des eaux de consommation

La seule unité de distribution d'eau sur cette commune est intitulée : BESSON + BROSSAC+ PAVILLON. Cliquez ici pour afficher sa fiche qualité de l'Agence Régionale de Santé dans un nouvel onglet...

3 - Archives départementales

La commune a déposé ses anciens dossiers aux Archives départementales de Haute-Loire :
  1. Classé E-dépôt 500, couvrant la période : 1814.
  2. Classé E-dépôt 607, couvrant la période : 1793-1902.

4 - Revues de référence

Les 14 articles des Cahiers de la Haute-Loire (ou des Tablettes historiques) traitant de cette commune sont :
  1. Les statuts de la léproserie de Brives près Le Puy en 1259, Hubert et Simone COLLIN (Cahiers de la Haute-Loire 1965).
    Résumé : Edition savante d’un texte conservé par un vidimus de 1324, et dù à l’évêque Gui Fulcodi, depuis pape Clément IV. Organisation intérieure détaillée de la maison. Transcription et traduction de charte.
    Référence : 20796/1965 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et PB40/1965 pour les AD 43.
  2. Une importante adjudication de travaux publics au XVIIIe siècle, Elie PANDRAUD (Cahiers de la Haute-Loire 1972).
    Résumé : Le pont de Brives-Charensac a été ruiné par les inondations. L'ingénieur provincial Grangent, auteur des plans, évalue les travaux à 100 000 livres. Ils sont adjugés, en 1771 et à la bougie, par les commissaires représentant l'évêque du Puy, Mgr Le Franc de Pompignan, le vicomte de Polignac et le syndic des Etats, à 153 000 livres, au sieur Vagnat.
    Référence : 20796/1972 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1972 pour les AD 43.
  3. Les faïenceries d'Orzilhac (1777-1795), Roger GOUNOT (Cahiers de la Haute-Loire 1974).
    Résumé : Inconnues hors de la Haute-Loire, souvent abusivement identifiées, les faïences d'Orzilhac posent des problèmes d'attributions, ainsi que leurs rivales du Puy et de Charensac. Petites fabriques sans production de série industrielle, imitant des modèles très variés, elles ont produit beaucoup de pièces charmantes. Essai de définition des faïences, des caractères spécifiques des faïences, catalogue scientifique d'une vingtaine de pièces importantes, documents.
    Référence : 20796/1974 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1974 pour les AD 43.
  4. A propos des droits d'usages : l'exemple du domaine de Sinzelles (XIIIe-XIXe siècle), Yves SOULINGEAS (Cahiers de la Haute-Loire 1975).
    Résumé : Sinzelles, commune de Blavozy, appartient depuis le XIIIe siècle à la Maladrerie de Brives, puis au XVIIe siècle à la Chartreuse du même nom. Les exploitants pacagent dans l'étendue des mandements de Mercoeur et de Saint-Germain-Laprade ; au XVIe siècle, des communaux sont partagés : Sinzelles désormais se cantonne dans la portion qui lui a été adjugée, et s'efforce d'en écarter les autres. Après la Révolution, la famille Hedde, acquéreur du domaine, pousse le processus à son terme par des jugements ou des rachats de droits.
    Référence : 20796/1975 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1975 pour les AD 43.
  5. Un barrage sur la Loire : le moulin des Chartreux de Brives, René BORE (Cahiers de la Haute-Loire 1992).
    Résumé : En 1644, les chartreux achètent les moulins de Charensac, Belle Onde. Conflits avec les meuniers pour les digues, avec les riverains possesseurs de droits d'irrigation, avec les pêcheurs de saumon. Reconstructions après inondations. La digue est percée pour permettre la flottaison des mats de marine de "Colbert". Construction du nouveau pont de Brives. Photos, plans, coupes."
    Référence : 20796/1992 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1992 pour les AD 43.
  6. Il y a 200 ans... La dénationalisation de la Chartreuse de Brives, René BORE (Cahiers de la Haute-Loire 1995).
    Résumé : Les propriétés les plus éloignées sont d'abord vendues, comme les domaines du Mézenc ou Saint-Anne du Collet. Le procureur-syndic s'interroge sur la destination des bâtiments : église paroissiale, y implanter l'Ecole centrale, etc. Dans l'attente d'une décision, ils sont loués en 1792 : 8 cellules pour 3 ans, puis un atelier de salpêtre, etc. Les bâtiments sont vendus en 1795, sous réserve de l'horloge, avec estimation en bonne monnaie et enchères en mauvaise monnaie. L'acquéreur, Denis-Chantal Richond, démembre l'ensemble jusqu'en 1806. Ces différentes subrogations et ventes permettent à l'auteur d'affiner la description et l'étude de l'ensemble.
    Référence : 20796/1995 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1995 pour les AD 43.
  7. Note sur la découverte d'un bloc gallo-romain sculpté à Brives-Charensac (Haute-Loire), Elise NECTOUX (Cahiers de la Haute-Loire 2010).
    Résumé : Dès 1859, des éléments gallo-romains ont été mis à jour à Corsac, à Farnier et à La Chartreuse et une dédicace à Jupiter est recensée à Brives-Charensac où ce bloc sculpté apparaît en 2006. Maintenant disparu, ce bas-relief en arkose représente une scène rurale ou domestique, accompagnée d'une inscription. Ce monument, sans doute funéraire, pourrait être daté entre le IIe et IIIe siècle. Croquis, photos détaillées et comparatives illustrent l'article.
    Référence : 20796/2010 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2010 pour les AD 43.
  8. Note sur la découverte d'un bloc gallo-romain sculpté à Brives-Charensac (Haute-Loire), René LIABEUF (Cahiers de la Haute-Loire 2010).
    Résumé : Dès 1859, des éléments gallo-romains ont été mis à jour à Corsac, à Farnier et à La Chartreuse et une dédicace à Jupiter est recensée à Brives-Charensac où ce bloc sculpté apparaît en 2006. Maintenant disparu, ce bas-relief en arkose représente une scène rurale ou domestique, accompagnée d'une inscription. Ce monument, sans doute funéraire, pourrait être daté entre le IIe et IIIe siècle. Croquis, photos détaillées et comparatives illustrent l'article.
    Référence : 20796/2010 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2010 pour les AD 43.
  9. Note sur la découverte d'un bloc gallo-romain sculpté à Brives-Charensac (Haute-Loire), Laurent LAMOINE (Cahiers de la Haute-Loire 2010).
    Résumé : Dès 1859, des éléments gallo-romains ont été mis à jour à Corsac, à Farnier et à La Chartreuse et une dédicace à Jupiter est recensée à Brives-Charensac où ce bloc sculpté apparaît en 2006. Maintenant disparu, ce bas-relief en arkose représente une scène rurale ou domestique, accompagnée d'une inscription. Ce monument, sans doute funéraire, pourrait être daté entre le IIe et IIIe siècle. Croquis, photos détaillées et comparatives illustrent l'article.
    Référence : 20796/2010 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2010 pour les AD 43.
  10. Note sur la découverte d'un bloc gallo-romain sculpté à Brives-Charensac (Haute-Loire), Bernard GALLAND (Cahiers de la Haute-Loire 2010).
    Résumé : Dès 1859, des éléments gallo-romains ont été mis à jour à Corsac, à Farnier et à La Chartreuse et une dédicace à Jupiter est recensée à Brives-Charensac où ce bloc sculpté apparaît en 2006. Maintenant disparu, ce bas-relief en arkose représente une scène rurale ou domestique, accompagnée d'une inscription. Ce monument, sans doute funéraire, pourrait être daté entre le IIe et IIIe siècle. Croquis, photos détaillées et comparatives illustrent l'article.
    Référence : 20796/2010 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2010 pour les AD 43.
  11. Note sur la découverte d'un bloc gallo-romain sculpté à Brives-Charensac (Haute-Loire), Yves GAGNE (Cahiers de la Haute-Loire 2010).
    Résumé : Dès 1859, des éléments gallo-romains ont été mis à jour à Corsac, à Farnier et à La Chartreuse et une dédicace à Jupiter est recensée à Brives-Charensac où ce bloc sculpté apparaît en 2006. Maintenant disparu, ce bas-relief en arkose représente une scène rurale ou domestique, accompagnée d'une inscription. Ce monument, sans doute funéraire, pourrait être daté entre le IIe et IIIe siècle. Croquis, photos détaillées et comparatives illustrent l'article.
    Référence : 20796/2010 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2010 pour les AD 43.
  12. Un siècle de fermage du moulin des Chartreux de Brives (1686-1788), René BORE (Cahiers de la Haute-Loire 2010).
    Résumé : Une quinzaine d’actes permet d’analyser l’évolution du fermage du moulin des Chartreux, entouré de son domaine de 8 ha. La culture disparaît au profit de l’élevage et les revenus des chartreux augmentent. Les baux comportent des clauses léonines.
    Mots clés : Brives-Charensac.
    Référence : 20796/2010 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/2010 pour les AD 43.
  13. Transaction passée entre la Chartreuse Notre-Dame-du-Puy, dite de Brive et messieurs du vénérable chapitre de l'église cathédrale Notre-Dame du Puy, *** (Tablettes Historiques 1870).
    Résumé : L'achèvement de la Chartreuse de Notre-Dame-du-Puy, fondée près de Brives-Charensac en 1628 par Just de Serres, évêque du Puy, bute contre des droits que possède le chapitre de l'église cathédrale Notre-Dame du Puy sur une chapelle ruinée au lieu dit " le peyrou de Corsac", droits concrétisés par une sentence de 1385. Les représentants du chapitre transigent avec le R. P. dom Jean de Boyer, prieur de la Chartreuse de Brives, en présence d'Armand de Béthune, évêque du Puy, le 9 mai 1677. "
    Référence : 6026/I pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/I pour les AD 43.
  14. Document sur les chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem en Velay (1294), Adrien LASCOMBE (Tablettes Historiques 1877).
    Résumé : Au mois d'août de l'année 1215, Pons de Melgueil, maître de l'hôpital Saint-Jean-de-Jérusalem au Puy, afferme à un certain Corsac, la terre de Corsac, en deçà et au delà de la Loire. En 1294 Pons de Fay, précepteur du même hôpital, ratifie cet acte et en renouvelle les stipulations au profit de Pierre Corsac, de Chassende. Les Hospitaliers se réservent le droit d'extraire des pierres dans le massif rocheux de Corsac quand bon leur semblera et en telle quantité qu'ils voudront, pour bâtir, soit dans leur maison du Puy, soit dans leurs autres propriétés dans le diocèse.Transcription intégrale de l'acte de 1294, à partir d'une copie sur papier de la fin du XVIIe siècle appartenant à M. Gamonet, curé de Chadron.
    Référence : 6026/VIII pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/VIII pour les AD 43.
Cette page est créée à partir des bases de données de nos partenaires. En cas d'erreur, contactez-les directement. L'Observatoire de Haute-Loire ne peut corriger ces données.