1 - Statistiques

Le dernier rapport statistique (17 pages) de l'Insee sur cette commune est consultable en ligne. Cliquez ici pour l'ouvrir dans un nouvel onglet...

2 - Qualité des eaux de consommation

La seule unité de distribution d'eau sur cette commune est intitulée : ARLEMPDES. Cliquez ici pour afficher sa fiche qualité de l'Agence Régionale de Santé dans un nouvel onglet...

3 - Archives départementales

La commune a déposé ses anciens dossiers aux Archives départementales de Haute-Loire :
  1. Classé E-dépôt 103, couvrant la période : 1793-1822.
  2. Classé E-dépôt 269, couvrant la période : 1621-1793.
  3. Classé E-dépôt 369, couvrant la période : 1802-1904.
  4. Classé E-dépôt 611, couvrant la période : an IV-1897.

4 - Revues de référence

Les 8 articles des Cahiers de la Haute-Loire (ou des Tablettes historiques) traitant de cette commune sont :
  1. Le site gallo-romain des Souils d'Arlempdes, Louis SIMONNET (Cahiers de la Haute-Loire 1974).
    Résumé : Site d'habitat et d'exploitation agricole à 1 100 m d'altitude. La datation, encore incertaine, pourrait remonter au milieu du 1er siècle après J.-C. La région, jusque là considérée comme un désert avant les défrichements du Moyen Age, aurait donc été mise en valeur bien avant ce moment : changement radical de perspective.
    Référence : 20796/1974 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1974 pour les AD 43.
  2. Aspects de la vie rurale en Velay dans l'Antiquité, Louis SIMONNET (Cahiers de la Haute-Loire 1979).
    Résumé : Synthèse provisoire des trouvailles archéologiques : outils, notations sur les cultures et la végétation, sur l'élevage et la chasse. Les ovicapridés ont la place aujourd'hui tenue par l'élevage bovin. La lentille est présente. Les Souils d'Arlempdes donne une image assez précise de la mise en valeur des plateaux volcaniques, qui gagnerait à pouvoir être comparée avec celle d'autres types de terroirs, plateaux granitiques et bassins sédimentaires.
    Référence : 20796/1979 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1979 pour les AD 43.
  3. Arlempdes en 1634, notes d'histoire démographique, Yves SOULINGEAS (Cahiers de la Haute-Loire 1987).
    Résumé : La liste nominative des habitants, rare au XVIIe s., est dressée par le curé en prévision de la visite de l'évêque de Viviers. L'analyse permet d'établir la répartition de la population par villages, son rapport avec les feux, la pyramide des âges, de mesurer les conséquences des épidémies. Les courbes de baptêmes et de décès sont établies grâce aux registres paroissiaux. La confrontation avec ces derniers montre leur mauvaise tenue. L'évêque confirme le jour de la visite 60 % de la population. Un dessin d'Arlempdes de Claude Perron est publié hors-texte.
    Référence : 20796/1987 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1987 pour les AD 43.
  4. Philibert Barbasto, muletier des Estables au XVIe siècle, Bernard RIVET (Cahiers de la Haute-Loire 1991).
    Résumé : Le registre du droit d'entrée des marchandises à Lyon montre que le transport à dos de mulet est prépondérant. Les muletiers en provenance du Puy sont originaires du Monastier, Montpezat, Arlempdes, etc., et du Puy. Philippe Barbasto transporte à Lyon des couteaux, du cuir, des plumes et de la soie, etc., dans un convoi de 5 bêtes. Il énumère dans son testament les dettes dues aux hôtes, bastiers, maréchaux-ferrants de Bagnols au Puy (avec carte). Vie privée et situation sociale du muletier. Un couble de mulets coûte 500 livres, le prix d'un bel immeuble en ville.
    Référence : 20796/1991 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1991 pour les AD 43.
  5. Les figurines en terre cuite gallo-romaines trouvées en Haute-Loire, Louis SIMONNET (Cahiers de la Haute-Loire 1995).
    Résumé : L'auteur dresse le catalogue et décrit les figurines (avec photo) trouvées à : Les Souils d'Arlempdes, La Baume d'Arlempdes, Bains, Le Bouchet-Saint-Nicolas, Chanaleilles, Espaly, Fix, Le Puy, Saint-Eble, Saint-Haon, Saint-Jean-d'Aubrigoux, Saint-Paulien, Sainte-Sigolène, Saugues, Torsiac Ces découvertes : divinités, animaux être humain, bouleversent la géographie des ateliers et remettent en cause certaines productions. Dans l'argile, matériau moins cher que le marbre les divinités féminines l'emportent, ce qui fait apparaître une religion populaire inconnue.
    Référence : 20796/1995 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1995 pour les AD 43.
  6. Arlempdes, le premier château de la Loire, Christian CORVISIER (Cahiers de la Haute-Loire 1996).
    Résumé : La première mention est de 1267. Les Montlaur en rendent hommage à l'évêque du Puy. Une famille chevaleresque d'Arlempdes apparaît dès 1152, sans que la preuve soit rapportée qu'elle appartienne à un premier lignage seigneurial. Fin XVe s, la famille de Poitiers Valentinois reconstruit le château. C'est alors davantage un habitat seigneurial fortifié qu'une forteresse. L'analyse archéologique des éléments permet de les dater, appuyée sur des plans des différentes étapes, coupes reconstitutions, photos. Les fenêtres à deux meneaux sont difficilement attribuables au faste de Diane de Poitiers.
    Référence : 20796/1996 pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et Pb40/1996 pour les AD 43.
  7. L'abri sous roche de La Baume d'Arlempdes, préhistoire et histoire (183 p. 155/240 mm), André CREMILLIEUX (N° spéciaux 1980).
    Résumé : Ouvrage collectif publié avec le concours du CNRS. Préface de Pierre Bout. Résultats de neuf années de fouilles au bord de Loire.- Les recherches en palethnologie stratigraphique en haute vallée de la Loire, par A. Crémillieux. – Datations radiocarbone et préhistoire en Velay, par J. Evin. –L’abri sous-basaltique de la Baume d’Arlempdes, par A. Crémillieux. – La Baume d’Arlempdes. Stratigraphie et climatologie, par P. Elouard et A. Crémillieux. – Les industries lithiques des tailles 11 et 13 à La Baume d’Arlempdes et le Mésolithique du Velay, par A. Crémillieux. – La Baume d’Arlempdes. Etude de la céramique néolithique, par M. Philibert. – L’industrie lithique néolithique de l’abri de la Baume d’Arlempdes, par A. Crémillieux. – Le mobilier protohistorique de l’abri de la Baume (Arlempdes, Haute-Loire), par J.-P. Daugas. – Le niveau gallo-romain de la Baume et son contexte antique, par L. Simonnet. – L’abri de la Baume d’Arlempdes du Bronze final à l’époque historique ; aperçu des variations climatiques, par J. E. Brochier.
    Référence : 930 - 1 CRE pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et PB 40 S 5 pour les AD 43.
  8. Rétablissement de foires et marchés à Arlempdes (1623), Adrien LASCOMBE (Tablettes Historiques 1874).
    Résumé : A la demande de Jacques de Vignon, comte de Ferruses [correct. Ferrières], seigneur et baron d'Arlempdes, Louis XIII rétablit deux foires annuelles et un marché le mercredi. Paris, juillet 1623.(ADHL, fonds de la Chartreuse de Bonnefoy)
    Référence : 6026/V pour la bibliothèque du Puy-en-Velay et 8° G116/V pour les AD 43.
Cette page est créée à partir des bases de données de nos partenaires. En cas d'erreur, contactez-les directement. L'Observatoire de Haute-Loire ne peut corriger ces données.