Présentation générale
L’Observatoire de la Haute-Loire (obs43.fr) est un portail cartographique basé sur le « Géoportail » de l'IGN et composé de deux « modules » aux échelles distinctes (département ou commune) :
  1. En page d’accueil, une carte interactive permet de situer les communes sur le département de la Haute-Loire,
  2. Après un clic sur une commune de cette première carte départementale, un « dossier communal » s'ouvre pour une analyse plus spécifique de cette commune.
Ces deux séquences sont analysées dans la suite de ce document.

L’Observatoire de la Haute-Loire gère plus de 150 000 données tirées soit des statistiques nationales, soit de fichiers départementaux originaux. De plus pour certaines cartes, des services extérieurs sont sollicités par des requêtes appropriées et ces données sont alors difficilement quantifiables.

L’Observatoire de la Haute-Loire est une initiative individuelle de C. Maillebouis, sans perspective marchande ou commerciale, libre de toutes reproductions si les sources sont citées.
Cette vidéo vous présentera en deux minutes les possibilités de l’Observatoire de la Haute-Loire. Pour mieux connaître l’Observatoire de la Haute-Loire, vous pourrez aussi lire cet article de presse rédigé fin 2013.

En 2013, l’Observatoire de la Haute-Loire a remporté le premier prix dans sa catégorie au concours Géoportail de l'IGN.


La page d’accueil
La carte départementale de la page d’accueil (voir figure 1 ci-dessous) s’adapte aux dimensions maxi de votre écran. Aucun changement d’échelle et déplacement n’est ensuite possible mais la carte est sensible au survol et au clic de souris.


Fig. 1 : Capture d’écran de la page d’accueil avec Firefox.

 

Le survol avec la souris d’une commune affiche une fenêtre dynamique (voir sur fig. 1) donnant certains renseignements élémentaires sur cette commune. Une liste déroulante (voir sur fig. 1) permet de situer directement les communes sur la carte.

Dans la barre verticale de menu (voir sur fig. 1), les quatre boutons suivants sont accessibles :
La fenêtre de légende (voir sur fig. 1) souligne la nature de la carte et donne quelques renseignements sur la représentation des données cartographiques.

Le signe „ dans les différentes fenêtres (voir sur fig. 1) rappelle certaines commandes de bases. Notamment la très utile fonction « loupe » (voir figure 2 ci-dessous) obtenue en appuyant sur la touche « Ctrl » du clavier.


Fig. 2 : Capture d’écran de la carte « Relief » avec appel de la loupe.

 


Fig. 3 : Capture d’écran de la carte « Législatives 2012 ».

Le dossier communal
A partir de cette première carte départementale de la page d’accueil obs43.fr, le clic sur une commune ouvre son « dossier communal » dans un nouvel onglet de votre navigateur (voir figure 4 ci-dessous).


Fig. 4 : Accueil du dossier communal du Mazet-Saint-Voy. Carte « Découverte ».

 

A l’ouverture de ce dossier communal, les cartes IGN affichées sont toujours centrées sur le chef-lieu de commune. Le territoire de la commune est encadré par une bordure rouge (voir sur fig. 4) dans laquelle les déplacements sont bornés. Les changements d’échelle sont limités en nombre (3 ou 4) suivant leur pertinence pour la carte affichée. Toutes les cartes sont imprimables (voir sur fig. 4).

Le clic sur une commune riveraine ouvre son dossier communal dans un nouvel onglet.

La gestion cartographique de cette séquence est sur le modèle de la page d’accueil. Dans la barre verticale de menu (voir sur fig. 4), les trois boutons suivants sont accessibles :

Les trois types de cartes du dossier communal
A partir des cartes originales de l’IGN, il est possible d’afficher (voir sur fig. 4) soit les hébergements présents sur la commune, soit des photos localisées.
Le survol des icônes rouges indiquant l’emplacement des gîtes fait apparaître leur fiche descriptive. Le clic sur l’icône renvoie à la page de réservation du gîte, gérée par la Maison du tourisme de Haute-Loire .
La carte communale affiche alors l’emplacement des photos déposées sur le site de partage de photographies de Google qui alimentent Google Earth. Au survol des repères clignotants, une fenêtre avec l’image apparaît (voir figure 5 ci-dessous). Au clic sur le repère, la page panoramio de l’auteur de la photographie est affichée dans un nouvel onglet de votre navigateur.


Fig. 5 : Carte « Découverte » au zoom 1/3, option « Des photographies sur la commune ».


Dans cette configuration (voir figure 6 ci-dessous), l’écran est divisé en deux, mettant en parallèle la carte actuelle IGN avec celles réalisées par la famille Cassini avant la Révolution. Les actions sur une de ces deux cartes (déplacement, curseur, changement d’échelle…) sont synchrones avec l’autre carte.


Fig. 6 : Carte « Autrefois » au zoom 1/3.

La fenêtre de légende affiche les cotes des différents dépôts des archives communales aux Archives départementales de Haute-Loire (voir sur fig. 6). Au clic sur les liens indiqués, les pages appropriées des Archives départementales complètent ces premières informations.

La fenêtre de légende affiche aussi le nombre des monuments communaux classés (voir sur fig. 6) qui sont localisés sur la carte (voir sur fig. 6). Un clic sur un repère clignotant ouvre un écran de description, issu de la base Mérimée du Ministère de la culture, sur ce monument classé.

Dans cette configuration (voir figure 7 ci-dessous), le parcellaire cadastral est affiché quand on atteint le niveau de zoom 2/4 (suite à la frappe de la touche + du clavier), après un pré-centrage sur la zone à étudier.


Fig. 7 : Carte « Cadastre » au zoom 3/4.

Pour un zoom supérieur à 3/4, l’écran de légende offre la possibilité de superposer une vue photographique aérienne des lieux (voir sur fig. 7).

Cette carte intègre les zonages d’aménagement tirés de la « carte communale » réalisée par les services techniques de la Direction départementale du territoire de Haute-Loire (DDT43) (voir sur fig. 7).

Un moteur de recherche des toponymes (voir sur fig. 7) est aussi accessible.

Les calculs de distance et de surface sont possibles via deux boutons de la barre d’outils (voir sur fig. 7).

Pour améliorer la vision géographique, une carte de situation est proposée (voir sur fig. 7).

Les cinq chapitres du dossier communal
Cette sélection affiche des informations générales sur cette commune (voir capture d’écran ci-après) classées sous trois onglets.



L’onglet « La mairie » donne des premiers renseignements pour contacter les services communaux. L’onglet « Le conseil municipal » rappelle la composition de l’exécutif élu en charge de la gestion communale. L’onglet « Informations » propose les principales données sur cette commune, tout en permettant d’approfondir certains points par un accès direct au dernier rapport socio-économique (17 pages) de l’INSEE sur cette commune, ou aux différents rapports de l’Agence Régionale de Santé (ARS)sur la potabilité des eaux distribuées dans cette commune.
Cette sélection affiche l’article de Wikipédia consacré à cette commune, avec un rendu propre au style de l’Observatoire de la Haute-Loire (voir capture d’écran ci-dessous).

Cette sélection offre la gestion communale depuis l’année 2000, classée suivant les quatre approches comptables classiques : « Fonctionnement », « Investissement », « Fiscalité » et « Analyse financière ».


Plus de 3000 cartes postales anciennes ont été traitées pour illustrer l'état des communes au début du XXe siècle (voir capture d’écran ci-dessous).


La création de bibliographies sur les monographies communales, issues soit de la Bibliothèque départementale de prêt, soit des Archives départementales, sont possibles (voir capture d’écran ci-dessous).


Les sources
  1. Avec son API Geoportail sorti en 2009, basé sur OpenLayers, la précision de toutes les données géographiques de l’IGN est accessible à tous, gratuitement pour une utilisation non commerciale. Couches utilisés dans obs43.fr : cadastre, cartes IGN et cartes altitudes.
  2. Le fonds de carte numérisée de la famille Cassini est sous la responsabilité de l’EHESS. Sa mise en œuvre est autorisée pour une utilisation non commerciale.
  3. Les services géomatiques de la Direction départementale du territoire de Haute-Loire (DDT 43) et la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL Auvergne) permettent la diffusion en WMS des cartes communales d’urbanismes des communes de Haute-Loire.
Outre sa propre base d’environ 150 000 données, obs43.fr sollicite des bases externes :

  1. Trois bases de données de nature géographique provenant de l’IGN : BD Carthage (rivières de France), BD Geofla (entités administratives) et BD Nyme (toponymes de France).
  2. La Maison du tourisme de Haute-Loire, service du Conseil général, partage une partie de sa base de données sur les hébergements touristiques du département.
  3. Les Archives départementales de Haute-Loire, service du Conseil général, partage une partie de sa base de données sur les dépôts de documents faits par les mairies et consultables dans sa salle de lecture, ainsi que sa base bibliographique.
  4. La Bibliothèque départementale de prêt, service du Conseil général, partage aussi une partie de sa base bibliographique.
  5. Le portail de l’Etat au service des collectivités locales a permis de constituer la table de données sur les finances publiques depuis 2000 pour toutes les communes de Haute-Loire.
  1. L'encyclopédie Wikipédia fournit les pages consacrées aux différentes communes de Haute-Loire.
  2. Les rapports statistiques des communes de Haute-Loire sont chargés sur le site de l’INSEE.
  3. Les rapports sanitaires de la qualité des eaux communales sont chargés sur le site de l’Agence régionale de santé.